De la réalité sur la réincarnation…

Un nouvel article sur une thématique qui a toujours passionné toutes celles & ceux qui ont toujours voulu savoir s’ils furent Cléopâtre, reine d’Égypte il-y-a de ça plus de 2000 ans ^^. Remerciement à Thomas qui m’aura permit par la même de remettre un peu d’ordre dans mon propre parcours et mes réflexions.

Comme un certain nombre d’entre-nous, j’ai eux l’occasion de faire une régression dans les vies antérieure afin de régler un soucis personnel qui m’avais toujours pourri la vie… et ce fut très instructif (et bouleversant). Avant de commencer cet article, si tu es intéressé – et a le sentiment que certains de tes problèmes actuels sont liés à une vie antérieure – voici une bonne adresse pour vivre toi aussi une telle régression :

Institut Michaël Newton (page des praticiens / France)

Voila qui est fait !

A présent, voyons plus avant ce qui me fait considérer la réincarnation comme une réalité et non comme un phénomène fantasmatique ayant des causes plus profanes. Pour les nouveaux lecteurs, je préciserais que je ne prétend pas à avoir quelques « vérités révélées » à partager pas plus de que de certitudes pour toi… je me bornerai a raconter ici ma propre expérience et ce qui m’a amené (en tant que Médium & Voyant) à considérer la réincarnation comme faisant partit du cycle naturel de l’existence.

Du sens de la vie…

Si le réel est composé de ce que nos cinq sens nous appliquent à percevoir, retenir & subir même, notre existence chemine sur un chemin au grès du temps. Nous naissons, vivons et mourront. Un(e) athée, un(e) stoïcien(ne) dira que la vie d’un être conscient s’inscrit dans un parcours qui va du néant pour y retourner. Les mystiques & croyants de tout poils ont depuis fort longtemps théorisé que pour des raisons de sens (et de transcendance), notre vie ne pouvait être simplement singulière mais fatalement plurielle et surtout cyclique. Le concept a accouché essentiellement de deux présupposés : la métempsycose & la réincarnation.

Après tout, si nous n’avons qu’une seule existence et que tout disparait à la fin de celle-ci, seule la peur de notre fin pourtant inéluctable nous empêche de faire tout ce que l’on veut, y compris le pire ! L’esprit ne peut se satisfaire de cette seule explication ; le besoin de sens étant plus fort, certains argueront que c’est cela qui a fait pondre dans l’esprit des mystiques de l’antiquité cette idée pour pacifier les comportements. Ainsi était né le concept de  karma (ou loi universelle des conséquences) et le concept de transmigration des âmes.

Bien avant d’être en age de verser dans de telles réflexions sur la raison de notre présence ici bas j’avais déjà eux des visions de souvenirs ne m’appartenant pas ; d’autres existences tout d’abord, puis de pans entiers de ma vie (entre vie) avant de m’incarner dans cette vie là… Je me suis donc plongé dans la lecture d’ouvrages traitant du sujet et il s’est alors passé un phénomène curieux, une émotion d’une puissance incroyable naquit en mon cœur comme une évidence : « je sais déjà tout cela ! ». Ce fut la première fois que j’expérimentais un savoir absolu totalement dénué du moindre doute. Pas un seul instant. Une simple évidence, plate et banale. Fin du discours intérieur : une fois la vie finie, l’on s’engage dans une nouvelle vie ailleurs ; cette dernière ne prend jamais fin, tout est parcours.

Voila qui finira de se faire hérisser les poils des sceptiques de tout bord, zéro remise en question. Les vécus sont des faits tout personnels qui – tout aussi marquant soient-ils – se suffisent rarement en eux-mêmes pour les autres. Notre mental est un éternel insatisfait pas vrai ? Tu as peut-être un avis plus nuancé que le mien sur ce coup ? (ou moins ^^) Voyons cela de plus prêt…

Linéarité du temps & appropriation des souvenirs

Quelle(s) chose(s) est (sont) parfaitement irréfutable autour d’une telle idée ?

  • Les textes attestant de l’existence de la « multiplicité des vies & de la survivance de l’âme après la mort » existent depuis plus de 2000 ans dans la plupart des religions et courant ésotériques du monde entier (Hindouisme & Bouddhisme bien sur, mais aussi dans la Grèce et l’Égypte antique et même dans le gnosticisme et les textes des Chrétiens des premiers ages avant l’avènement du Christ).
  • Les personnes aux ages, vécus, croyances & parcours bien différent ont expérimentés des régressions dans les vies antérieures (volontairement) ou ont des souvenirs & visions précises et pleines d’émotions de scènes de la vie d’autres personnes (tout à fait « fortuitement »).

Si le premier fait n’est en aucun cas une preuve de quoi que ce soit puisque le concept a une utilité sociale & sociétale évidente (le contrôle de l’individu et par la même du groupe : l’obliger et le restreindre à un comportement acceptable socialement afin de bénéficier de « lendemains qui chantent »), le second fait – quant à lui – mérite que l’on s’y penche de plus près ! Les vécus sont peut-être considérés par les plus réfractaires à la spiritualité comme subjectifs, ils n’en sont pas moins notre vie et si l’on ne veut pas la considérer comme quelque-chose d’un tant soit peu prégnant et sérieux alors qu’est-ce qui l’est ??

   1. Les visions & scènes sont réelles et non le produit de l’imagination… vraiment ?

Très vite, l’examen à postériori de mes « souvenirs » m’a permis de pouvoir dégager diverses conclusions : projeter des images créés par mon imaginaire sur l’écran noir de mes paupières demande un minimum de focalisation de pensée, de concentration. Si je n’y prend garde, il n’y aura que des images et créer une scène entière – cohérente et multi-sensorielle – demande une certaine pratique en visualisation. Les souvenirs d’autres vies viennent naturellement, sans effort & paraissent comme un film que le l’on projette sous nous yeux même si ceux-ci sont ouvert : c’est littéralement du cinéma ! L’image est forte en émotion et très réelle. Le mental conscient n’a pas les possibilités de telles réminiscences… Si tu en expérimente une, tu en seras convaincus toi aussi ! C’est très troublant ; la plupart de mes visions étaient à la première personne (ce qui accentue donc le sentiment de vivre une de ses vies passées) mais certaines étaient à la troisième personne (plus rarement néanmoins) et pourtant me semblaient également très personnelles…

   2. Sont-ce des souvenirs personnels ou des visions appartenant à autrui ?

Voila un sujet intéressant, surtout si l’on connait le concept de mémoires akashiques si cher à Daniel Meurois & Anne Givaudan ! Non seulement nos vies n’auraient pas de fin mais de surcroit, nos moindres faits et gestes et l’ensemble de nos mémoires seraient consignées dans une vaste banque de données éthérée : les Annales Akashiques. Tout est fréquence et onde… y compris nous même ! La voyance et la médiumnité sont des phénomènes naturels expérimentables à de plus ou moins grands niveaux par tout un chacun. Aussi ; comment être sur que les visions d’autres existences que l’on a soient bel et bien « personnelles » ? Cela pourrait être la vie d’autrui que l’on capte ? Cela n’expliquerait-il pas le fait étrange qu’un certains nombres de personnes ont revécus des souvenirs de Napoléon ou Jeanne d’Arc ? *rires*.

   3. Vies séquentielles ou parallèles ?

La nature de l’espace-temps et la manière dont on le perçoit – est – et demeurera probablement encore longtemps le plus grand mystère de « tous les temps ». Vivons-nous toutes nos existences l’une à la suite de l’autre ou les expérimentons-nous toutes au même moment, en simultané ; dans ce monde ou dans de multiples mondes parallèles ? La question s’est posé très sérieusement à l’esprit de nombreux hommes de sciences (en physique quantique notamment) et – bien sur – de chercheurs en spiritualité. L’homme est-il un être multi-dimensionnel (au niveau spirituel) tel le concept de monade ; le temps & l’espace ne sont-ils que des illusions ?

  • Je te laisse un lien sur un article plutôt synthétique sur le sujet : ICI !
  • Un autre article reprenant des sources intéressantes sur le sujet : LA !
  • Un dernier court article sur la science & la réincarnation : …toujours là !

Au final, pourquoi toutes ces questions ? Je voulais attirer ton attention sur le fait que le sujet peut paraitre simple au premier abord et être – en fin de compte – franchement touffu si l’on veut pousser ses recherches…

Tel est le paradoxe sous-jacent à toutes réflexions sur un sujet touchant à la « transcendance » : il est difficile d’avoir un point de vue unique et objectivement clair sur le sujet ; il-y-a plus de questions que de réponses et, malgré tout, ceux qui ont vécus des réminiscences de vies « autres » ne peuvent douter du réel du phénomène. Pour moi, c’est très clair : il-y-a bien quelque-chose au-delà. Notre vie ne se limite pas à cette seule existence et il n’y a pas lieu de s’inquiéter quand à un possible néant de l’après vie, il n’existe tout simplement pas… Notre présent égo peut bien disparaitre à notre mort et être réduit à quelques mémoires dans la grande bibliothèque de l’univers ; notre être transcendant (supérieur, multidimensionnel, la monade si l’on veut) – lui – n’a pas de fin et ne connait que la vie ! La conscience est et transcende le temps et l’espace.

  • Quelques autres liens sur les vécus & travaux sur le sujet :

  1. Le site de Christophe & Carine ALLAIN dont les écrits sur les visions & le développement du 3ème œil méritent ton attention,
  2. Un petit rappel avec les sites de Daniel Meurois & Anne Givaudan qui ont un certain savoir (et parcours) sur les annales akashiques,
  3. Idem pour le site de Marc Auburn qui relate bien l’aspect fort de l’expérience,
  4. Idem encore pour le portail du Newton Institute (en Anglais) pour le travail titanesque de cet hypnothérapeute et chercheur de « l’entre deux vies » (la VF en haut d’article sert surtout à trouver des thérapeutes en France),
  5. Le site officiel de Raymond Moody ; un incontournable (en Anglais),

Depuis le début de cet article, j’ai le nom d’un auteur & chercheur sur ce sujet sur le bout de la langue et il ne veut pas sortir -_-« . Ça va me revenir… ou pas. J’espère que cet article t’a ne serais-ce qu’un peut donné envie de pousser les recherches plus loin sur le sujet millénaire de la réincarnation. C’est un concept « à tiroir » : l’on pense en avoir fait le tour rapidement et l’on s’aperçoit que rien n’est aussi simple qu’attendu !

Donc, si quelque-chose me reviens sur cette histoire, je ne m’interdis pas de modifier cet article à la volée ^^

À très bientôt sur ce blog,

Olivier

5 réflexions au sujet de « De la réalité sur la réincarnation… »

  1. Merci pour cet Article intéressant olivier et riche en lien vers des expérimentateurs reconnus.
    Je crois possible que le nom de l’auteur recherché est Don Ernesto Ortiz qui a fait un livre sur les mémoires akhashiques.
    J’avais une question sur cette mémoire d’entre deux vie , je sais qu’il y a une infinité de monde ou de sphère d’entre deux Vie , mais à quoi ressemblait le lieu de cette dernière ? Merci et à plus

    Aimé par 1 personne

    • Bonjour Thomas,
      Je peux en parler sans peine car ces souvenirs resterons gravés dans ma mémoire toute ma vie mais au final, c’est propre à mon parcours et ne correspondront en rien à une carte que l’on voudrait tracer… En réminiscence sous hypnose, j’ai revu la fin de ma dernière vie et mon retour dans « l’au-delà » ou j’étais accueillis par mes proches puis le passage devant le conseil pour ma futur vie (et les choix que j’avais). Je me souviens avant cette régression de passage d’entre-deux vies mais hors contexte (ni spatiaux, ni temporel) tel des « flashs » ou instantanés d’un moment donné. Le reste est trop personnel pour que j’en parle ici-bas ^^.

      J'aime

      • Bonjour Olivier ,
        Ce conseil , est ce le conseil des sages dont certain parle ?
        En fait , pour l’entre deux vie, je ne voulais pas savoir des détails perso mais plus le type de lieu , par exemple : étaient ce des lieux ressemblant à la terre comme des villes , villages , maisons ou bien des lieux plus fantastiques ( environnement surréaliste , autre planètes) d’un point de vue strictement terrien, ou même des lieux au delà de la formes…mais je comprend la réserve et n’insisterai pas sur ce point .
        Sinon concernant le reset, la presse commence à en parler depuis le 03 juin , la réalité va dépasser la fiction….
        A plus Olivier , et merci de m’avoir répondu

        Aimé par 1 personne

  2. Oui, il s’agit bien du conseil des sages et le lieu dépend essentiellement de la personne qui l’expérimente… Si tu veux savoir, pour moi c’était la salle de réception d’un château médiéval avec colonnades, tentures, tapisseries, vitraux & immense table en chêne massif. J’ai vécu cela comme un conseil de vieux sages barbus (scribes, mages ou copistes) qui m’avaient demandé de passer pour faire le point… d’une manière très informelle somme toute ^^.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s