Entrée dans les archives de M. BIZART

akasha_video

Le podcast de la webradio AKASHA s’est bien passé hier (avec un petit retard néanmoins : technique, quand tu nous tiens…) ; j’ai pu découvrir avec plaisir l’enthousiasme de son animateur et discuter avec les auditeurs (et trices ! ^^). Merci encore à vous toutes & tous !

OK, c’est un peu d’auto-promo (ben oui)…

Si tu n’as pas été à l’heure hier, voici le lien de l’émission sur YT :

Et voila ! rien à rajouter si ce n’est que je vais faire – à mon tour – un petit panoramique des autres intervenants & émissions que je n’ai pas encore vu sur la chaine et te suggère d’en faire autant. Beaucoup de sujets très intéressant.

Bon visionnage & à très bientôt,

Olivier

fin_article

Publicités

4 réflexions sur « Entrée dans les archives de M. BIZART »

  1. Bonjour Olivier,

    Ce matin enfin je me décide à vous faire un retour sur votre livre et plus précisément sur le premier tome.
    Au premier abord, lorsque j’ai reçu le livre, je me suis dit « mince il est maigre pour le prix », et puis je l’ai ouvert et suis tombé dedans ! C’est par la suite devenu le livre de chevet de ma compagne et ‘ai attendu qu’elle le finisse et entame le second volet pour reprendre ma lecture.
    Il ya une chose que je fais très rarement c’est relire plusieurs fois le même passage et c’est ce qui m’est arrivé avec votre livre.
    À chaque fois le même processus opère, c’est-à-dire que quelque chose bouge dans ma ‘structure’ lors de la lecture. Pour donner une image c’est comme si les mots étaient des clés qui ouvraient à d’autres horizons… Cet état, jusqu’à pré sent je ne le goûtais qu’avec des livres de poésie ou certains films (mais c’est plus rare avec ce dernier média).
    Voilà le retour que je souhaitais vous faire et ainsi vous remercier d’avoir transmis ce message.

    Cependant il y a encore un passage que je ne saisis pas bien et peut-être, dans la mesure de votre temps, vous pourriez me donner une explication.
    C’est concernant ce passage et notamment la dernière phrase :
    « La vie est comparable à une danse, tantôt un pas en avant, tantôt un pas en arrière. Quelquefois il y a des cassures (c’est la brisure, la dispute, l’orage ou la tempête). Elles se produisent quand une personne se comporte comme un vase vide. Elle est en manque d’énergie, aussi va-t-elle en chercher que ce soit par la colère, un moyen violent ou une attaque. Elle oblige ainsi la personne, pleine de l’énergie qu’elle convoite, à remplir le vase vide – par sa soumission ou son accord – et qu’importe s’il y a dispute car celle-ci crée une autre énergie qui nourrira les deux protagonistes. »

    Lorsque vous écrivez « car celle-ci crée une autre énergie qui nourrira les deux protagonistes », qui est « celle-ci » la personne déclenchant la tempête ou celle obtempérant d’une façon ou d’une autre ?

    J’ai beau relire ce passage mais je n’en saisis toujours pas le sens clairement.

    Merci pour votre réponse,

    Bien à vous,

    James.

    J'aime

    1. Bonjour les Unissons,

      Merci de votre lecture attentive (visiblement). Autant un plaisir pour le groupe que pour moi-même ^^

      Le fait d’être obligé de relire certains passages avec l’impression de redécouvrir les dits passages sous un autre jour – avec de nouvelles significations – eh bien… Ces livres m’ont fait le même effet à la relecture également. Il m’arrive encore de me replonger dedans et de découvrir encore une nouvelle précision que j’avais raté.

      Le passage en question (au début de l’ouvrage dans mes souvenirs 🙂 :

      Vous avez compris qu’il s’agissait d’une métaphore sur les relations humaines teintées d’émotions (parfois fortes) qui traduit les échanges d’énergies entre êtres humains. Tantôt généreux ; où l’on donne de l’énergie à l’autre, tantôt plus intéressé où l’on peut vampiriser l’autre.
      « Celle-ci » fait référence – dans la phrase – à la dispute ; le terrain de l’échange d’énergie entre les deux interlocuteurs.

      J’espère avoir répondu à la question 😀

      Merci de votre passage sur mon blog. J’ai voulu visionner votre conférence mais j’avais des problèmes de son visiblement ; je vais m’y remettre sous peu.

      Plein de bonnes choses à vous deux & à bientôt ^_-.

      Olivier

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s