De la nécessité de se protéger…

art_protection

Si – tout comme moi – il t’arrive de graviter dans le milieu des personnes discutant de leurs expériences dites spirituelles, cher(e) lecteur(trice), tu dois avoir remarqué qu’a un moment donné ou un autre, la conversation va bifurquer vers la difficile thématique des forces du mal.

Selon l’intervenant, la définition de ce qui se trouve derrière ces mots variera grandement : une personne très axée religion y verra l’influence de Satan, du Dajjal ou du Demlurge et de ses Archontes par exemple. Une personne plus agnostique, tournée vers l’ésotérisme, y verra l’intervention de « trouble-fêtes » de l’astral inférieur et autres parasites de l’esprit. La notion varie grandement selon les croyances et expériences des uns et des autres mais une chose demeure : ces influences néfastes pour l’homme existent et il faut savoir s’en protéger.

Oh oui ! J’allais presque passer sous silence la troisième catégorie : Ceux qui estiment que se protéger c’est se mettre en position d’être attaqué… la défense étant une crispation de l’esprit appelant l’attaque ; un processus de victimisation spirituelle en quelque sorte. L’on m’a même fait comprendre un jour qu’à partir d’un certain niveau d’évolution spirituelle, ce genre de choses (d’attaques) ne pouvaient plus nous toucher. Subtil manière de dire pour l’interlocuteur qu’il se place au dessus de cela et que l’on en est pas encore à ce stade soi même ^^.

Ces histoires de jugements quant au niveau de l’âme sur son parcours un fois de plus. Frustrant ; mais pas nécessairement faux, cela va de soi.

ODAS (Le Groupe) m’a souvent dit et répété :

« Quel terrestre peut décemment juger de l’évolution de l’esprit d’un de ses congénères ? »

Le débat reste donc ouvert.

separateur

Points de vues intéressant ! Alors qu’en est-il vraiment ?

Comme toujours, ce qui va suivre n’est que mon point de vue d’expérienceur et rien de plus.

separateur

Depuis ma plus tendre enfance ma porosité spirituelle de sensitif a permit de développer des connexions avec le vivant et même l’inerte. Souvent – hélas – au cours de nuits quelques peu agités, voire même en journée, il m’arrivait de « zapper » et d’être comme possédé par quelques entités mal intentionnées à mon égard. Cela ne durait jamais longtemps mais durant ce laps de temps je voyais mon corps , comme un spectateur, agir et sans pouvoir l’interrompre.

Après moult discussions avec des amis à ce propos, j’appris que ce phénomène était plus courant que je ne le pensais de prime abord mais qu’il ne durait généralement pas. C’est ce qui se passa : arrivé à l’adolescence, peu de temps après ma puberté, tout cessa. Les attaques sur mon chemin de développement spirituel ne cessèrent pas pour autant. Les « êtres » ne semblaient plus pouvoir rentrer en moi et se contentaient de se greffer à ma peau – tel des parasites – pour me ponctionner de l’énergie. Cela engendrait fatigue et morosité à la suite de ces agressions.

Puis, j’en eus assez !

Je sortais beaucoup de mon corps déjà à cette époque et je savais donc avoir plusieurs corps en plus du physique. A chacun ses possibilités… J’eus donc l’idée un jour alors que je ressentais le picotement significatif de ces ponctions sauvages (quand je ne les voyais carrément pas sous la forme d’insectes difformes et grotesques) d’étendre mon bras astral et d’en broyer un. Effet radical ; la menace partit aussitôt en quête d’une proie plus docile (du moins je le présume). Je perfectionnais ma technique par la suite en imaginant un feu salvateur consumant mes « parasites ». Mêmes effets, mêmes résultats.

Aujourd’hui, alors que je me dirige doucettement vers la cinquantaine, ce genres de choses n’arrivent presque plus. Lors de périodes de faiblesse ou de déprime néanmoins… D’où l’importance d’avoir toujours un bon niveau vibratoire (d’énergie, de santé) en interne.

separateur

« Et si me je protégeais un peu contre tout ça ? »

 Bon, c’est vrai, y’en a un peu plus qu’assez d’être le dindon de la farce, pas vrai ?

J’ai expérimenté multiples méthodes, et force est de constater (une fois n’est pas coutume), qu’elles furent toutes efficaces avec moi. Voyons les diverses approches :

* L’approche « Aurique » par les couleurs

art_protection2

Assez rapide à mettre en place, cette simple visualisation donne d’excellents résultats. Pratique la, le matin, dès le réveil :

  1. Assieds-toi confortablement et prend trois bonnes inspirations les yeux fermés,
  2. Ferme les yeux et visualise ton corps comme émettant une belle aura bleutée sur au moins 1 à 2 mètre de distance autour de toi (ou autant que ta force de visualisation te le permet),
  3. Essaye de conserver cette image de toi émanant ce bleu vif et agréable à regarder le plus longtemps possible (disons, une minute ou deux),
  4. Ressent la protection que t’accorde cette vibration et détends-toi,
  5. Ré-ouvre les yeux et part confiant pour ta journée, tu es à présent protégé.

Bon nombre de couleurs peuvent se stabiliser dans ton champ aurique afin de t’offrir certains bénéfices, voici quelques exemples :

  • Le BLEU tout d’abord est lié à l’Archange Mickaël. Ce porteur d’épée protège le juste contre les forces du mal. Si l’on retire l’aspect Chrétien de ce symbole, il n’en reste pas moins que cette couleur protège extrêmement bien contre la rapacité de l’astral !
  • Le VERT est la couleur de la régénération de ton énergie et de ton corps par excellence ; imprègne t-en quand tu veux récupérer de la force.
  • L’ORANGE est une couleur qui stabilise et harmonise ton énergie au sein de tes méridiens, elle est très liée au 2nd Chakra.
  • Le JAUNE amène concentration et mémoire.
  • Le VIOLET a tendance à amplifier l’ouverture du 3ème œil et aide à la focalisation de l’esprit et les perceptions (il me faisait mal de me concentrer sur ce point ou cette couleur auparavant).
  • L’INDIGO est le grand connecteur au Ciel et aux hiérarchies célestes.
  • Le BLANC est la synthèse chromatique de toutes les vibrations. A utiliser si tu veux bénéficier d’un peu tout cela.

Il existe de nombreux sites internet traitant d’une telle méthode et de ses bienfaits ; je te laisse faire tes recherches.

* La variante de l’œuf…

A la méthode précédente, il est recommandé aux sensitifs, médiums et autres magnétiseurs (bref, tous ceux qui travaillent sur les énergies) de rajouter comme une coquille d’œuf d’apparence physique, épaisse, évoquant la solidité et la transparence AVANT d’émaner la couleur de leur choix.

En effet, bon nombres d’entre-nous souffrent de cette porosité que j’évoquais plus haut . Cet implémentation à la méthode précédente pallie à ce problème.

* Le bouclier divin

art_hist-hc2

Se contenter d’évocations colorées ne seront pas du goût de certains. Pour ceux qui une Foi où une autre dans leur cœur, il existe de nombreuses prières (du matin pour toute la journée) qui placeront le demandeur sous la coupelle – ou la protection – d’une haute entité :

(Je ne prêche pour aucune église – mais tu le sais déjà – et ces sites ne sont là qu’a titre d’exemples. Ce ne sont ni des références pour tous, ni d’absolues vérités dans ma pratique. Chacun sa voie : trouve la tienne !)

* Magnétiseurs & Exorcistes

Fonctionnel et efficace (pour les vrais professionnels s’entendant)… mais n’est-ce pas temporaire ? « Ils » peuvent revenir si rien n’est fait en plus. A méditer (beaucoup appliquent des prières de protections avant que le consultant ne s’en aille néanmoins).

separateur

Toutes les possibilités évoquées dans cet article fonctionnent. Il ne te reste plus qu’a trouver pour toi celle qui convient le mieux. L’homme intelligent et pragmatique agit au cas par cas pas vrai ? C’est bien mon avis. Prières ou méditations ne sont que des moyens – des béquilles – pour mieux vivre en attendant « d’avoir passé ce cap » je présume. Qui sait ? Je n’ai pas de certitude… alors j’agis ! Je te suggère d’en faire autant plutôt que de devenir une victime si ces choses t’arrivent.

Et si tu fais partis des privilégiés à ne jamais te faire parasiter par ces « démons », ces troubles-fêtes, alors je te dis AMEN ! Je t’envie ^_-.

Sache néanmoins que si tu passes par des périodes ou tu sens tout ceci en toi :

  • Fatigue générale que le sommeil n’apaise pas,
  • Morosité et incapacité à ressentir des émotions positives, un manque d’allant général,
  • Dépréciation chronique et peurs rampantes qui reviennent sans cesse,
  • Une petite voix qui t’oblige « à faire » ou « ne pas faire »…

…tu es peut-être parasité par une entité (ou plusieurs). Ce n’est peut-être que la résultante de carences ou abus plus corporels ; aucune piste n’est à écarter (et là, c’est le médecin que l’on consulte). C’est peut-être les deux ! Je suis personnellement de cet avis, car c’est ainsi que je l’ai vécu : une brèche et le malin s’y engouffre.

Et toi, quel est ton avis sur la question ?

fin_article

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s