Carnet de voyages astraux n°3 : « Premières sorties ».

art_premieres

Nous sommes tous et toutes en capacité de faire des sorties hors du corps dès notre plus jeune age. J’ai mainte fois pu lire que le fœtus même n’est lui-même « habité » que partiellement : l’esprit vagabonde souvent avant de revenir au bercail. C’est au fur et à mesure de notre maturation que ce phénomène va se raréfier – du moins consciemment.

Nous rêvons.

Beaucoup de rêves sont aussi des sorties hors du corps déguisées en évasions oniriques… Je vais te causer dans cet article de mes premières sorties lorsque j’étais enfant. Paradoxalement, ma conscience du quotidien ne percevait pas alors ces « rêves plus vrai que les rêves » comme des OBE, j’ignorais tout de cela ; ce n’est que bien plus tard que à l’aulne des mes expériences hors du corps j’ai pu mettre ces vécus en relation avec ce que je pratiquais plus consciemment.

separateur

« Au début est le rêve… »

premier_post

J’ai entre 5 et 6 ans.

Je rêve beaucoup ; bien souvent mes rêveries sont éveillées. La nuit, je fais régulièrement de curieux rêves où je me vois voler dans les pièces de la maison tout en traversant gaiement les murs à loisir – libéré de la pesanteur autant que de la présence des parents. Je m’amuse. Au réveil, un sentiment de joie et de légèreté : l’envie d’y retourner. Bien sur,  je ne dis rien à personne ; il n’y a rien à dire. Je sais déjà ça ; ce sont des rêves. De temps en temps, je ne peux m’en empêcher et je le confie à ma famille… oui ! des rêves. C’est signe de bonne santé et les enfants ont une imagination galopante à cet age là ; c’est connu.

Je vie de nombreuses petites expériences de vagabondage dans des endroits connus sur cette heureuse période de ma vie et je me souviens qu’il m’arrive aussi de ma retrouver dans des endroits plus exotiques… Je n’identifie rien, il peut m’arriver de me voir en adulte dans des situations que je n’imaginais pas possible. Je me remémore des « souvenirs » de vies antérieures mais cela n’a rien d’aussi clair à l’époque.

Je vie ainsi ma vie d’enfant jusqu’à la puberté.

separateur

« Essais infructueux mais partagés »

art_sortie-hc3

J’ai 13 à 18 ans.

Je suis un jeune homme à présent marqué par tout ce qui est occulte, caché et restant à comprendre. Je partage avec des amis mes lectures sur les sorties hors du corps, l’hypnose (que j’ai déjà eux l’occasion de pratiquer avec succès sur mon frère (désolé frérot ^^ »)), les vies antérieures et les pouvoirs de l’esprit. Je m’essaye a tout avec mes comparses : tarot-mancie, pendule, magnétisme, hypnose (c’est curieusement beaucoup plus dur sur les adolescents !) et bien sur : sorties hors-du-corps !

Premier(s) obstacle(s).

Je réalise depuis peu le nombre de sorties que j’ai déjà réalisées pendant toute mon enfance mais aussi mon incapacité à reproduire le phénomène volontairement – en toute conscience. En fait, je ne suis pas le seul ; mes amis échouent aussi… Je finis vite par me retrouver seul à ce petit jeu et tente de me focaliser sur des techniques précises pour y arriver. Je délaisse les autres pratiques ; je veux sortir de mon corps par moi même et contrôler tout ça ! Mais voilà… mon corps ne veut pas et mon cœur bat la chamade à m’en faire exploser la poitrine. Ma peur de la mort se réveille. Je suis terrifié. Pas consciemment : au quotidien rien de tel ne m’obsède mais dès que je veux réitérer l’expérience mon corps me trahit et m’ancre ici-bas. Tout est si simple par le sommeil naturel pourtant… rien à faire.

Je vais beaucoup expérimenter à cette époque et toujours échouer. Pied de nez à mes tentatives infructueuses et diurnes : mes sorties nocturnes. Si mon corps se rebelle, il est clair que mon esprit a enregistré mes désirs d’expérimentations et de voyages et mes nuits sont plus mouvementées. je fais de nombreuses sorties consciente mais non déclenchées volontairement. Affaire à suivre : je prend des notes sur mes voyages.

separateur

« Et après ? »

art_premieres2

De mes débuts conscient à maintenant.

De l’eau a coulé sous les ponts comme on dis… D’expériences isolées que je croyais être d’un seul ordre (ou deux) : se balader sur Terre libéré de la gravité et des contingences physiques (du moins partiellement) ou naviguer dans ses vies passées, je suis passé à une vision plus étendue des choses.

Mes sorties sont à présent conscientes et volontaires même si tout ne se passe pas toujours comme je le voudrais en temps et en heure (paralysies, attaques, incapacité à pacifier les craintes de mon corps…). Je met à profit mes nuits pour des sorties diverses et variées et j’ai beaucoup appris sur ma vrai nature spirituelle. Pour exemple, la rencontre d’un vieil ami dans un monde visiblement lointain du notre m’a appris que je vivais avant cette incarnation dans un royaume au-delà de la forme et que j’y exerçais un travail précis avec lui (je n’en sais pas plus pour l’instant, hélas, mais il me tarde d’y retourner).

Mes expériences présentes semblent attester que bien des choses sont liées et de l’ordre de la simultanéité. Mes perceptions sont à présent bien meilleures lors des sorties mais je perçois les lieux que je traverse comme existant plus ou moins au même endroit et en même temps… Cela demeure difficile à expliquer et peut-être est-ce du au fait qu’une partie de moi est toujours dans le corps ou que je n’ai aucun point de repère spatiaux et temporels à tous ces lieux traversés. Je ne sais pas.

Tout fonctionne comme si l’expérience humaine était contenue dans une petite bulle face à l’immense conscience… Je m’égare un peu ; je ne t’ai pas perdu ? ^^ »

separateur

Nous sommes tous différents les uns des autres : j’expérimente beaucoup de voyages dans des lieux très différents de notre monde. Pour d’autres… pas question de quitter le « plancher des vaches ». Le fait est qu’en matière de voyage astral, l’on ne choisis pas toujours où l’on veut aller ni même qui l’on rencontrera : notre conscience du quotidien est bien ignorante.

Pour finir, je te laisse un lien sur le site d’un type nommé Myro qui a compilé des informations (et méthodes) pour le moins intéressante :

Le site de Yoann MYRO

et (plus directement) les deux pages qui m’ont attirées l’œil :

10 techniques pour sortir du corps

Sortir hors du corps par l’auto-hypnose

Voila pour cette fois,

à la prochaine !

Olivier

Publicités

2 réflexions sur « Carnet de voyages astraux n°3 : « Premières sorties ». »

    1. Bonjour & bienvenue Johanna ^^

      Merci de ton commentaire ; le site de Myro me semble effectivement intéressant en bien des points (comme ceux d’Akhena ou d’Auburn dans un style différent).

      Ces derniers temps, je me questionne sur le pourquoi de cet engouement pour la SHC et une plus grande indifférence pour le reste ?! Il y a tellement de choses à découvrir et pratiquer…

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s