L’escalier & la salle des fragments de Psyché

logo_article_psyche

Comme convenu, je te livre dans cet article un petit exercice très efficace qui me fut donné par le groupe d’esprit que je canalise : ODAS.   Je viens de boucler la retranscription du Tome 2 : « Retour à la magie » et je te donne par la même – en avant première – une version révisée à l’aulne de ma propre expérience de cet exercice. L’exercice proposé dans le livre par le groupe se suffit à lui seul et fonctionne très bien mais je trouve cette dernière version encore plus puissante sur moi ; c’est une variante.

Le Tome 2 contient un certain nombre d’exercices simples qui te seront utiles dans ton développement personnel. Je trouve ce dernier – une méditation faisant appel à la visualisation – très agréable et apaisant. C’est un outil pour mieux se comprendre et explorer son inconscient, je te laisse juger…

Insatisfactions & troubles…

Dans notre vie de tous les jours, bien des choses nous agacent et nous plongent dans la confusion. Je ne m’intéresserai pas ici aux comportements d’autrui mais bel et bien à nos propres penchants, tics, habitudes et réflexes qui peuvent nous poser toutes sortent de problèmes. C’est toujours de toi dont on cause, pas vrai ?

Pourquoi la vie est-elle aussi difficile ? Bien souvent injuste et insatisfaisante ? Pourquoi ?? Tu t’es toi aussi posé(e) cette question maintes fois chèr(e) ami(e) lecteur(trice) j’imagine ?!

Notre existence – la suite d’événements qui s’y produisent – semble être la proie de toutes sortent de vicissitudes non désirés et, dans de tels conditions, trouver la paix de l’esprit semble être le parcours du combattant. Je ne te rebattrai pas les yeux avec le fait que nous sommes responsables et que l’on récolte ce que l’on sème dans cet article, j’ai mieux, beaucoup mieux ; un embryon de réponse à ces questionnement et une technique pour régler – peu à peu – ces troubles sous-jacents.

…dues à nos fragments de Psyché

OK. Maintenant que l’on sait qu’il peut y avoir quelques manettes à tourner dans notre tête pour se « recadrer » soi-même et être un peu plus en paix, de quoi te parle-je ? ^^

Je ne suis pas Psy, je n’ai pas de solution miracle à proposer mais un petit exercice simple à mettre en œuvre qui te prendra environ 15 à 30 minutes de ton temps : une méditation au calme ou tu vas projeter ton esprit dans un décors propre à te donner des réponses à tes questions. Une fois que l’on comprend les choses, tout va mieux ensuite, non ?

De quoi parle t-on ?

Lors de mes errances imaginaires (disons que je pratiquais de « sérieux » exercices de visualisation intérieure ^^ » (ok, pas tout à fait…)), il m’est arrivé de voir s’inviter de curieux personnages dans les décors que je me construisais alors… et ils avaient toujours quelque chose d’intéressant à dire ! À cette époque, je ne comprenais pas pourquoi les choses se passaient ainsi. En vieillissant, j’ai commencé à mettre le doigt dessus mais sans – toujours – comprendre précisément où tout cela voulait en venir. Le groupe ODAS et quelques autres lectures subséquentes m’ont ouvert les yeux. Voici les grands principes :

  1.  Notre vie, notre éducation, notre culture & nos rencontres (surtout elles) ont crées toutes sortent de mémoires et d’expériences ; façonnés en nous des personas, des fragments de notre Psyché découlant de celles-ci. L’on peut dire que notre égo est la somme de toutes ces parties qui ne sont pas toujours d’accord entre-elles (c’est important).
  2.  Elles veulent toutes être entendues, sinon, elles se fâchent, ruent dans les brancards – et le tout – jusqu’à ce qu’on tienne compte des leurs envies, volontés ou désirs. Il faut donc les écouter et décider ensuite si on cède à leurs impératifs ou pas.

Bref, notre personnalité est un artefact, un puzzle qui a besoin qu’on le reconnaisse et l’on est véritablement en paix que quand toutes ces parties sont écoutées. Par la même, il est simple et ne nécessite que peu d’effort d’agir dans un sens SI toutes ces parties – ou fragments – sont d’accord pour cela. S’il y dissension dans notre égo, avancer peut être ardu, les décisions difficiles à prendre. Doutes et peurs à tous les étages…

C’est ça qui crée notre insatisfaction et certains de nos soucis ou de nos indécisions les plus tenaces : tu peux être en désaccord avec toi même ! (ça parait schizophrénique mais cela ne l’est pas ; nous fonctionnons tous comme cela).

separateur

« L’exercice de l’escalier et de la salle de la Psyché »

Comment mettre toutes tes personas d’accord ? Le problème est moins difficile qu’il n’y parait  : elles veulent surtout être écoutées. Tu peux ensuite tenter de les convaincre, si tu veux. Mais comment faire ? Tu dois plonger dans les tréfonds ? Oui, si tu tentes l’exploration. Quelque-chose comme ça en tout cas ; tu t’en rapprocheras. C’est sans danger, mais cela nécessite un état méditatif ou de transe : c’est ce que propose cet exercice.

Phase par phase, c’est partit :

  • Allonge-toi ou assieds-toi confortablement et ferme les yeux. Ne porte rien de trop serré et soi sur de ne pas être dérangé pendant, disons, 30 minutes,
  • Respire amplement, sans entrave et le plus lentement au fur et à mesure que s’écoule – disons – une minute à vue de nez (tu ne t’endors pas hein ? ^o^),
  • Puis, une fois plus calme, presque relaxé, tu visualises sur l’écran noir de tes paupières une porte en bois : symboliquement, c’est l’entrée de ton « chez toi », ta maison, ton esprit,

porte_bois

  • Tu ne te vois pas. C’est une vue à la « première personne ». Tu peux faire une pause pour laisser cette vision s’imposer à toi. Reste au calme, il n’y aucun bruit et quand tu le sens : passe la porte. Derrière elle se trouve un palier de ce même bois. Il est faiblement éclairé d’une lumière blanche, naturelle. Face à toi, un escalier qui descend : il est éclairé d’une lumière rouge. (Symboliquement : plus tu vas descendre et plus la lumière sera tamisée ; cela aide à l’intériorisation).

esc_rouge

  • L’escalier comporte 10 marches avant d’arriver à un autre palier. Tu comptes de 1 à 10 mentalement tout en te visualisant descendre chaque marche au même rythme que le décompte. Quand tu le désires, prononce mentalement cette phrase (ou pas ; cette phase n’est pas obligatoire) : « A chaque marche, mon corps se détend de plus en plus, il se relaxe, mon cœur bat calmement dans ma poitrine. Tout est bien ». (Symboliquement, le rouge est le corps, c’est lui que l’on détend en premier). Après la dixième marche, tu arrives sur un palier éclairé par une lumière orange.

esc_orange

  • Deuxième partie de l’escalier : Tout est orange. Procéder exactement comme ci-dessus mais la phrase optionnelle est la suivante : « Je suis calme et respire tranquillement. À chaque marche, je suis de plus en plus détendu et en paix ». (Symboliquement : l’orange est la couleur de l’émotionnel). Arrivé au palier suivant, l’éclairage ambiant est de lumière jaune.

esc_jaune

  • Troisième partie de l’escalier : Tout est jaune. Procéder exactement comme ci-dessus mais la phrase optionnelle est la suivante : « Mes pensées s’apaisent à chaque marche, mon esprit se calme et trouve le repos ». (Symboliquement : le jaune est la couleur du mental, de ton intellect). Arrivé au palier suivant, l’éclairage ambiant est de lumière verte.

esc_vert

  • Quatrième partie de l’escalier : Tout est vert. Procéder exactement comme ci-dessus mais la phrase optionnelle est la suivante : « À chaque marche, mon énergie augmente et mon cœur est emplit de joie ». (Symboliquement : le vert est la couleur du cœur, du soi profond, la partie noble de l’individu). Arrivé au palier suivant, l’éclairage ambiant est de lumière bleu.

esc_bleu

  • Cinquième partie de l’escalier : Tout est bleu. Procéder exactement comme ci-dessus mais la phrase optionnelle est la suivante : « À chaque marche mon esprit est clair et capable d’exprimer mes idées de manière concise et juste ». (Symboliquement : le bleu est la couleur de la communication juste, de la justesse & de la justice en ce monde). Arrivé au palier suivant, l’éclairage ambiant est de lumière violet.

esc_violet

  • Sixième partie de l’escalier : Tout est violet. Procéder exactement comme ci-dessus mais la phrase optionnelle est la suivante : « À chaque marche ma vision des choses et ma compréhension sont de plus en plus claires et justes ». (Symboliquement : le violet est la couleur de toutes les visions et de l’intériorisation). Arrivé au dernier palier (le plus profond), l’éclairage ambiant est de lumière indigo.

esc_indigo

  • Septième & dernière partie de l’escalier : Tout est indigo (ou violet sombre si tu préfères). Procéder exactement comme ci-dessus mais la phrase optionnelle est la suivante : « À chaque marche, je rentre en contact de plus en plus intime avec moi-même ». (Symboliquement : l’indigo est la couleur du lien avec toutes nos parties (y compris la « divine »)). Face à toi, il y a une porte en or. Fait une pause quelques secondes et pousse la porte.

porte_or

  • Derrière la porte se trouve une vaste et chaleureuse salle de banquet. Tu t’installes alors à la place de l’hôte de marque : en bout de table.

salle-banquet

  • Imagine bien tous les détails de ta pièce : tu es chez toi. L’ambiance est chaleureuse et tu es seul pour l’instant. Savoure l’instant. Souffle un peu. Donnes-toi du temps et dès que tu te sens parfaitement bien, prononces ces paroles mentalement : « Tout est bien, vous pouvez rentrer ! ». Et là ! là, laisse la rêverie prendre les commandes, laisse venir ce qui vient. Des convives (aux formes qui peuvent être étranges) vont venir à ton banquet et vont vouloir te parler. Écoutes les… toutes ! (c’est important).
  • Cela peut-être une belle cacophonie. Tu restes le seul maitre aux manettes : donnes un ordre de parole. N’interromps personne. Tu vas recevoir des pensées, des impressions, des pleurs et des rires… ou des railleries quelque fois. Toutes sorte de choses. Écoute tout ; ne laisse rien passer. Apprend de toi-même.
  • Pour finir : prend la parole toi-même et convainc les plus récalcitrants de tes fragments  d’adhérer au sens de ta démarche et de tes idées. Quand tu en as fini : remercie tout le monde et congédie les. Attend !! il peut y avoir une demande de dernière minute. Puis quitte toi-même la pièce imaginaire pour remonter les escaliers imaginaires dans l’autre sens (tu peux aussi simplement quitter la pièce et prendre trois respirations profondes et ouvrir les yeux – sortir de la transe légère).

* FIN DE L’EXERCICE *

separateur

Sept couleurs : celles de l’arc-en-ciel (ou celles liées traditionnellement aux chakras) ; ce n’est pas un hasard. La symbolique compte pour beaucoup dans l’exercice. Pratiqué régulièrement, cet exercice te permettra de ne jamais perdre pied par rapport à tes nombreuses personas constituantes de ta psyché.

Il n’y a que des bénéfices à les écouter.

Et il y a la « petite voix »…  Ah ! la petite voix ! Celle qui se manifeste dans le silence. On en cause dans le Tome 2 des causeries d’ODAS ^^.

En attendant l’article suivant,

Plein de bonnes choses pour toi,

Olivier

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s