Interlude

art_intermediaire

La vie de l’homme est affaire de perceptions et d’interprétations de ces perceptions. De la vigilance et de l’expérience qu’il en tirera lui offrira une vie meilleure ou une suite de problèmes non désirés dans une existence qui aurait pu être plus équilibrée. Nous sommes bien trop souvent l’architecte de nos propres déboires… surtout dans le domaine du relationnel.

Dans mes quatre premiers articles nous avons vus comment apprendre (selon mon expérience) à affiner ses perceptions extra-sensorielles par le biais de l’empathie, entre autre. Ces articles traitaient essentiellement de notre conscience du réel visible :

  • Empathie,
  • Visualisation,
  • Télépathie,
  • Psychométrie.

Les trois articles suivants (qui seront assez étoffés) causeront de notre relation à l’invisible. Même si de tels sujets peuvent te paraitre un peu éloignés du quotidien qui est le tien, tu constateras qu’il n’en est en fait rien :

  • Sorties hors du corps (ou bilocation, dédoublement, OBE),
  • Canalisation (qui m’a pas mal occupé ces derniers temps ^^),
  • Perception & exploitation des Synchronicités.

separateur

Pour aborder ces articles à suivre, il importe de bien se souvenir du plus important ; des conseils qui selon moi sont primordiaux à appliquer pour affiner sans cesse sa vigilance, ses perceptions justes et sa lucidité.

Petit rappel à titre indicatif :
  • Rester ancré à son corps, ses sensations et ses émotions au présent. Être vigilant à son environnement immédiat,
  • Distinguer ses émotions de celles d’autrui ; respirer et ne pas stresser inutilement (ne pas se faire parasiter),
  • Se souvenir de ne pas chercher à s’approprier toutes ses émotions et pensées (sympathie),
  • Ne plus considérer l’imaginaire & la capacité à visualiser des images précises comme improductive et s’entrainer à plus de clarté d’esprit,
  • S’entrainer à projeter sa conscience dans différents points du corps,
  • S’entrainer à projeter sa conscience dans autrui (ainsi que les animaux, plantes et choses) pour établir un « pont » émotionnel (empathique) basée sur une observation et une émotion positive (liante),
  • Toujours prendre son temps dans la pratique,
  • Faire de sa pratique un jeu quotidien plein de joie (pour éviter l’ennui),
  • Quoi qu’il arrive : ne pas se prendre trop au sérieux.

Le monde de l’invisible fait partit de notre monde bien visible. Dans mes articles, j’emploie volontairement des termes qui séparent les deux mondes de perceptions qu’ils sont en apparence mais ce ne sont que des mots. Ils aident à la compréhension aux vues de nos tournures d’esprits actuelles mais ne représentent pas une réalité en soi. Elle est au-delà des mots notre réalité pas vrai ? Il faut savoir rester humble : toi et moi, on est des poussières ballotées dans le temps et l’espace ^^. Je ne crois pas que nous ayons la possibilité (avec nos seuls cinq sens) de pouvoir appréhender ce réel par nous mêmes. C’est juste mon avis (une fois n’est pas coutume).

Sur ce, je te dis à bientôt sur ce blog,

Porte toi bien ami(e) lecteur(trice),

Olivier

fin_article

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s